Quelques conseils pour s’en sortir sans exorciste

Vu que je n’en ferai plus au moins jusqu’à août et que tous mes collègues de confiance sont aussi au repos, je vous donne quelques trucs pour vous en sortir sans aide si vous pensez avoir besoin d’une libération. Si ces trucs ne marchent pas, je vous encourage à chercher quelqu’un d’autre en y mettant toute votre intuition.

Première étape : identifier le type de problème : malchance en amour? Probablement une entité possessive. Malchance au travail? Plutôt quelque chose qui vous veut purement du mal. Malchance dans un lieux précis? Quelque chose de territorial etc… Ça n’est pas fiable à 100% mais ça aidera pour la suite.

Ensuite : essayez de communiquer : certaines entités ont juste besoin qu’on les raisonnent, ou veulent quelque chose de simple. Par exemple dire à une qui semble possessive que ça va vraiment pas être possible d’être monogame avec un fantôme que faudrait attendre quelques décennies et d’en attendant essayer de passer à autre chose…

Avec ces deux étapes il y a déjà un bon 15% des problèmes libérés suite à quoi il y a plus qu’à brûler de l’encens ou de la sauge, taper dans ses mains, aérer un coup, prendre une douche… Bref nettoyer les énergies stagnantes.

Si le problème reste :

Appelez une entité à l’aide.

C’est là que ça devient un peu technique. Il s’agit d’abord d’identifier l’entité la plus à même de vous aider. Quelqu’un comme Michaël est très populaire pour les libérations parce qu’il est efficace et généraliste. Mais il n’est pas toujours le plus efficace.

Pour savoir quelle entité voudra et pourra le mieux vous aider regardez non seulement la situation mais aussi qui vous-êtes.

Si vous êtes proches d’une tradition particulière regardez quels saints/dieux/protecteurs vous semblent indiqués pour votre personne dans votre tradition et faîtes les rites à votre portée (il y a peu d’entités de nos jours qui vous snoberons parce que vous n’avez pas le budget pour une chandelle noire et un encensoir à 400€ ou ne lui avez pas sacrifié un vrai poulet).

Si aucune tradition ne vous parle plus qu’une autre alors regardez plus largement. Surtout n’hésitez pas à chercher des choses improbables sur internet. Vous verrez qu’il existe des dieux-esses et saints et anges et démons protecteur-ices d’absolument tout. Essayez d’en trouver un-e qui vous convienne (par exemple qui soit protecteurice des gens de votre métier ou personnalité) mais aussi qui convienne à votre tâche (demander à Aphrodite de libérer votre vie amoureuse marchera mieux que lui demander de protéger votre jardin, même si vous êtes techniquement dans la liste des gens qu’elle protège. Pas forcément parce qu’elle refusera mais parce que ce n’est pas là où elle est forte).

Une fois que vous trouvez une entité qui semble convenir en théorie posez vous la question : est-ce que vous avez ENVIE de lui demander de l’aide? Intuitivement, est-ce que vous avez confiance? Est-ce que vous le « sentez bien »? Est-ce que vous avez envie de lui donner de votre énergie en échange de sa protection sans hésitation, sans peur de vous faire avoir? Intuition toujours.

Si la réponse est non, retour à l’étape précédente. Si c’est oui alors au travail :

Une bougie et/ou de l’encens, du calme, une image de l’entité en question (sur un écran c’est souvent suffisant), des objets ou images qui correspondent à ses attributs, une prière… Laissez vous porter, demandez de l’aide, expliquez le problème… Le but de la prière est de vous reliez à l’entité, ce qui lui permet d’agir. Si cette entité demande de l’énergie alors vous aurez envie de prier un peu plus longtemps, peut être de lui brûler un peu plus d’encens. Si une entité semble vouloir plus que ça n’hésitez pas à exposer clairement et précisément ce que vous êtes prêt à donner et à couper (poliment) le contact si elle semble mécontente. Auquel cas, retour à l’étape précédente. Mais la phase « écouter à fond son intuition » sert aussi à éviter ça.

Avec ces nouvelles étapes c’est un bon 50% des problèmes libérés suite à quoi à nouveau : brûler de l’encens ou de la sauge, taper dans ses mains, aérer un coup, prendre une douche…

Quand à tous les problèmes qui ne seront pas réglés par ces méthodes de protection simple, il y a moyen que vous en soyez en partie protégés. Suffisamment pour avoir la tête plus claire quelques temps, respirer un peu financièrement, émotionnellement… Et vous mettre plus calmement en recherche d’un-e humain-e qui puisse vous aider.

Il y a un bon 10% des cas où tout ça ne changera rien, et ça montrera soit que l’entité est particulièrement enracinée ou puissante, soit que vous avez déjà été très affaibli-e. Dans ce cas un-e exorciste est la seule solution (sauf dans le cas d’un sort avec une limite de temps ou d’une entité capricieuse qui change régulièrement de cible… On peut toujours avoir de la chance après tout).

Dans tous les cas : prenez un maximum soin de vous sur terre. Émotionnellement, physiquement, dans vos relations… Les problèmes énergétiques extérieurs s’ancrent dans les failles de nos énergies personnelles, qui sont très liées au reste de notre santé et de notre vie. Évidemment quand on est déjà attaqué ce n’est pas toujours possible, mais sachez que c’est utile, que ça participe de se protéger.

Aussi : même si une amulette spécialisée faîte sur mesure c’est le top, on peut aussi se faire des petits objets de protection tout simplement. Un collier avec le symbole d’une entité ça ne sert pas à grand-chose. Mais si on a serré ce collier dans ses mains et contre son cœur en demandant protection et en demandant que ce collier soit notre bouclier où qu’on aille c’est autre chose. Surtout si on a une bonne affinité avec l’entité en question. On peut aussi utiliser un bibelot, une image, un caillou… N’importe quoi qui a pour nous un lien avec l’entité et nous est pratique à avoir en cas de besoin. Un objet de protection devra être régulièrement purifié et « rechargé » par une nouvelle prière, sous peine de se charger des énergies qu’il absorbe pour nous protéger puis de devenir inactif sous leur poids.

Pour finir, je vous fait une petite liste d’entités en qui j’ai confiance, certaines connues d’autre non, avec leurs spécialités. Certaines sont des personnes, d’autres des espèces. Ce sont les plus faciles à contacter de celles que je connais.

– Michaël, valeur sûre plutôt universelle, utiliser une image de lui au moins pour le premier contact. Particulièrement fort pour briser les liens toxiques difficiles.

– Les Clowns (je suis sérieuse, je les aime beaucoup) marchera très bien pour aider un-e artiste, un-e TDS, un-e marginal et surtout un-e enfant. Mais gare à vous si vous êtes un-e adulte sévère avec les enfants ! Pour les contacter, une image ou peluche ou poupée… Très facile pour les personnes sous leur protection (encore plus facile pour les Clowns terrestres qui les canalisent déjà). Les objets de contact feront aussi de très bons gardiens pour un enfant si iel veut les garder.

– Les vieux panthéon (Celte, Nordique, Égyptien, Grec, Hindou…) ont tout plein de dieuesses avec des attributions de protection très précises. Kudos aux Nordiques dont presque tous les membres sont « dieuesse de quelque chose et de la guerre ». De pas faciles à très faciles à contacter selon les affinités de chacun-e. On peut être surpris-e d’avec quel panthéon on a des affinités d’ailleurs. Ça ne corresponds pas toujours à notre religion, origine ou background culturel. Il suffit d’avoir eu un lien fort avec dans une ancienne vie ou sur un autre plan…

– Les Faucheur-euses, Shinigami et pas mal de dieuesses en rapport avec la Mort peuvent aider à faire passer une âme qui s’accroche (et qui posent souvent problème par possessivité envers un lieu ou une personne).

– Un dernier qui est à moitié un avertissement : les Loa/Lwa d’Haïti sont particuliers. D’une efficacité redoutable et faciles à contacter mais je ne recommande pas de le faire sans avoir de bonnes connaissances sur le sujet et/ou une très bonne affinité avec iels.

Voilà pour les bases de l’autoprotection. J’ai mis des choses que je pense à la porter de tout-es, quelque soit votre background religieux et vos connaissances en magie et énergétique. Et dites vous bien qu’il n’y a pas besoin de « croire sincèrement ». On peut très bien être un-e athée qui essaie « pour voir », peu d’entités snoberont une personne dans le besoin qui tente quelque chose hors de sa zone de confort. Tant que vous mettez vraiment du cœur dans votre tentative de contact, c’est tout ce qui compte : voyez ça comme lancer un appel radio, sauf que c’est de vous que dépends l’intensité du signal.

N’hésitez pas à me poser des questions !

Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.